A quel âge pratiquer ?

Vous aimeriez que votre enfant pratique un art martial. Discutez-en avec lui. Il faut lui laisser la possibilité de choisir, lui montrer tout ce qui existe et surtout ne rien lui imposer. Pour plaire à ses parents, l'enfant va s'acharner à réussir dans une activité qu'il n'aime pas.
Or le sport doit toujours être un plaisir pratiqué en toute liberté.

Avant 5 ans:

La motricité et les capacités de coordination et de synchronisation de l'enfant ne sont pas encore achevées. Certains clubs proposent des séances pour ces très jeunes enfants sous forme de jeux. Nous préférons attendre que le développement psycho-moteur soit plus évolué.

Entre 6 et 8 ans :

C'est l'âge des apprentissages: lecture, écriture, Les capacités physiques de l'enfant lui permettent de véritablement pratiquer. Souplesse, adresse, sens de l'équilibre ne demandent qu'à progresser. L'endurance est bonne. C'est le moment d'essayer les arts martiaux.

Vers 9 ou 10 ans:

L'enfant manifeste un intérêt grandissant pour les résultats de ses activités physiques. Il passe de l'initiation sportive au perfectionnement et à la compétition. Le sport valorise l'enfant, éveille en lui le culte de l'effort et de la persévérance, C'est la période où il canalise ses émotions: domination, opposition, agressivité. Il peux participer à des compétitions en étant entouré par ses entraîneurs.

A partir de 11 ans et à l'adolescence:

L'équilibre psychique s'instaure, la personnalité se façonne, l'intégration sociale
s'établit. La force se développe. Il peux participer à des compétitions régionales et nationales qui développeront le sens de l'effort et de la responsabilité et qui lui permettront aussi d'apprendre à gérer un échec.

Les enfants présentant un handicap ne doivent pas être privés de pratique sportive, loisir ou compétition, Il faut pouvoir les intégrer dans le groupe, et adapter des propositions de pratique à leur handicap.
Un diabète bien équilibré, l'asthme, ne sont pas des contre-indications à la pratique du sport dans la mesure où un certificat médical est établi.


A l'âge adulte :

Les arts martiaux peuvent se pratiquer jusqu'à un âge très avancé dans la mesure où il n'y a pas de contre-indication médicale. Les séances doivent être adaptées à l'âge et à la condition physique de chacun.

SPORT INTENSIF: ATTENTION!

A ce jour, aucune étude scientifique n'a prouvé que le sport, même pratiqué à haut volume n'a une répercussion sur la taille future de votre enfant. Toutefois, dans certaines conditions de pratique, la croissance peut être décalée de plusieurs mois voire de plusieurs années.
Chez la fille, il est certain qu'un haut volume de pratique modifie l'apparition des règles et peut provoquer des aménorrhées pouvant conduire à des accidents gravissimes non seulement sur l'équilibre hormonal, sur les futures grossesses mais également sur la solidité du squelette.


Bien entendu, une pratique modérée (de un à trois cours par semaine) ne présentera que du bénéfice.



WebMaster bonte.jacques@wanadoo.frDernière mise à jour le jeudi 2 mai 2019