Archives de 1950

Les origines et la création du club

Nous avons retrouvé un vieux livre appartenant au fondateur Raymond Gardrat, datant de 1950 et qui s'intitulait "Judo International".
L'éditeur Henri Plée avait lancé une souscription pour la parution de ce livre.
Monsieur Gardrat ayant participé à la souscription, ce livre lui était donc dédié.
On y retrouve la liste de tous les judokas de France et d'Outremer ainsi que celle de tous les clubs d'Europe. Le "Judo Club Armentierois n'y figure pas encore car il a été créé le 1er mai 1951.
Par contre, on y retrouve le nom du fondateur alors qu'il était à Douala, au Cameroun. Il avait mis une annonce dans le journal local et réussit à réunir une dizaine d'adeptes, dont Monsieur Bourcognon, 1er kyu, élève du Maître Kawashi, avec lesquels il s'entraînait dans sa salle de séjour puis dans son jardin sur une bâche tendue sur des copeaux de bois.
De passage au Cameroun pour tourner un film dans la jungle, Christian Mercier, alors 2ème dan et vice-Président  de la Fédération Française de Judo, lui remet la ceinture verte (3ème kyu).
Cliquer sur l'image.

Il obtint ensuite une salle dans le camps militaire de Douala et créa avec des amis, en 1948 le club de Douala dont il devint le secrétaire.
Cliquer sur l'image.

De retour en France, il créa le
"JUDO CLUB ARMENTIEROIS"
le 1er mai 1951.
Il venait d'obtenir la ceinture bleue des mains du Maître Kawashi

C'est en 1969 que le club devint le "BUDO KWAI ARMENTIERES"



WebMaster bonte.jacques@wanadoo.frDernière mise à jour le jeudi 2 mai 2019